Home Qui sommes-nous ? Naissance-Croissance-Maturité

Zone membre

Naissance-Croissance-Maturité PDF Imprimer Envoyer

Naissance de Pegasus


Avant 1997, la DGCI, autrefois appelé AGCD, prenait en charge l’administration des statuts des coopérants et ce sur base d’un dossier administratif introduit par les ONG.

En 1997, la réforme Moreels, a profondément modifié le fonctionnement des ONG. Désormais les ONG travaillent de façon intégrée et planifiée : tous les secteurs d’activité subsidiés (envoi, financement de partenaires, éducation au développement et offre de service) se font dans le cadre d’un plan d’action annuel qui est la concrétisation d’un Programme à cinq ans dans lequel l’ONG développe sa vision et sa stratégie. Sur base de ce plan d’action, les ONG reçoivent des subsides.

Ces subsides servent d’avance sur les frais réels encourus pour assurer la même base statutaire aux coopérants de toutes les ONG.

Cette nouvelle approche implique une gestion très stricte et qui nécessite un suivi régulier. Les ONG se trouvent face à un nouveau  défi, un nouveau métier. La gestion des statuts implique des connaissances en matière fiscale et légale.

Pour faire face à ce surplus de travail, les ONG doivent s’organiser. Plusieurs démarches ont été entreprises à cet égard.

L’une des options consistait à faire appel à des secrétariats sociaux. Un des problèmes de ces secrétariats est le coût de leur service mais aussi leur connaissance plus approfondie du marché du travail tant belge que de celui de l’expatriation.

La deuxième option envisagée, et adoptée, est la création de leur propre secrétariat social.  Les ONG francophones, néerlandophones et bilingues regroupées au sein de leur fédération respective décident de fonder Pegasus. La création de Pegasus, constituée en asbl le 18 décembre 1997 a permis de faire face à la réforme en vigueur dès le 1er janvier 1999.

Afin de mener à bien ce projet, une personne est engagée : Michel Lataer, véritable cheville ouvrière du projet. Michel Lataer possède une expérience de 5 ans dans le domaine et constitue un véritable atout pour les ONG.

Michel a permis de conclure différents contrats intéressants avec l’ORPPS, aux conditions avantageuses dont disposait l’AGCD. D’autres contrats de groupe d’assurance ont été conclus sur la même base. Tout ceci permettra aux ONG de gérer les subsides de la coopération de façon efficace, professionnelle et efficiente.

L’effort des ONG s’est poursuivi, le travail augmentant avec le nombre de coopérants-ong à gérer, les ONG ont « mutualisé » leur capacité  pour permettre à Pegasus de croître et créer deux nouveaux postes subsidiés par le Maribel Social, l’un pour la création d’un poste supplémentaire pour la gestion de dossiers, l’autre pour un poste de comptable.

Evolution


En 2003, une étape importante a été franchie. Pegasus, afin de consolider sa structure, décide de s’associer à un secrétariat social classique, le groupe S. Cette collaboration permet à Pegasus d’offrir une gamme de services plus élargie en utilisant conjointement sa connaissance et celle du groupe S. Cette alliance permet à Pegasus de proposer aux ONG non seulement la gestion de leur personnel expatrié mais aussi de leur personnel belge et ce à de prix avantageux et toujours selon  un principe de solidarité.